Rivière chao phraya

Publiée le 27 octobre 2016 Par Charlotte

La Chao Phraya

La Chao Phraya est la rivière ou plutôt le fleuve qui coule à l’ouest de Bangkok. Plus de 300 kilomètres de courant brassant nénuphars, bateaux, pêcheurs et faune aquatique.
Quelques précisions géographiques : la source se trouve au nord, dans la province de Nakhon Sawan, au point d’union de plusieurs cours d’eau. La rivière se jette dans le golfe Thaïlandais un peu à l’Ouest de Bangkok qu’elle irrigue et anime plus qu’admirablement. Au bord du cours d’eau dans la ville d’ailleurs, les grands hôtels se font concurrence sur la vue de leurs rooftops, bien connus des touristes comme des Bangkokois.

Le fleuve historiquement porteur des marchés flottants thaïlandais

Rivière chao phrayaJadis, on trouvait au nord de Bangkok et tout du long de la rivière, des marché flottants. Les badaux de tous âges vendaient des herbes, colliers de fleurs, légumes et autres biens. C’était une véritable foire… sur l’eau.

Quelques marchés existent encore néanmoins, même s’ils ont perdu un petit peu de leurs charmes et qu’ils s’adressent avant tout aux touristes, ils restent une attraction des plus enrichissantes et surprenantes. Visitez par exemple celui de Damnoen Saduak.

Le moyen de locomotion le plus rapide de Bangkok

En effet, la Chao Phraya est une rivière, d’où par définition, pas d’embouteillages à redouter. C’est alors un bon moyen de se déplacer du nord au sud de la capitale via la Chao Phraya express qui joint la station de BTS (tram Bangkokien) Saphan Taksin au nord de Bangkok, vers le Palais Royal, en passant par tous les temples. Une ligne est aussi destinée aux chanceux hôtes des grands hôtels de luxe et leurs lumières qui bordent la rivière, et d’autres sont de simples ferrys qui lient l’une rive à l’autre.
C’est qui plus est, un des plus agréables moyens de transports que l’on peut trouver en Thaïlande, rapport qualité-prix (14 Bahts) garanti !

Les Khlongs, ou la raison d’une Venise Orientale

Les khlongs ne sont autre que les canaux irrigants la Chao Phraya. Ils sont partout dans Bangkok, et autrefois eux aussi étaient utilisés pour se déplacer. C’est ce qui a valu à celle que l’on appelle aussi la « Cité des Anges » le surnom de Venise Orientale. Aujourd’hui, on peut toujours se déplacer sur le Khlong Saen Saeb via un système de navettes fluviales plutôt bien organisé, mais la plupart de ces canaux ont disparus, ou ont été réhabilités en égouts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *