Publiée le 7 janvier 2015 Par Emilie de info-thailande.fr

Le parc national de Khao sok

Avec le parc national de Sri Phang-Nga, le parc national de Khao Sok constitue la plus grande zone protégée de la péninsule Malaise, s’étendant sur 4000km2.
Khao Sok se caractérise par ses abruptes falaises calcaires et ses montagnes couvertes d’une épaisse forêt tropicale.

Facile d’accès au départ de Phuket et de Surat Thani, Khao Sok National Park n’est pas un parc comme les autres. Il abrite l’une des plus anciennes forêts pluviales d’essences à feuillages persistant au monde. Elle remonterait à 160 millions d’années.
Sa situation géographique (coincée entre 2 mers, sur la crête d’une montagne) lui vaut d’être la zone la plus humide de la Thaïlande. Il reçoit jusqu’à 3500mm de précipitations par an.
Les 740 km2 du parc se composent essentiellement de montagnes calcaires à 400/600 mètres d’altitude. La plus haute culminant à 960 mètres.
Malgré la prédominance de la forêt tropicale de plaine, bon nombre d’arbres géants s’élancent vers le ciel, certains jusqu’à 65m. On peut découvrir la rarissime Rafflesia Kerrii (l’une des fleurs les plus grosses et les plus rares du monde) qui une fois éclose peut atteindre 80cm de diamètre.

Un parc aux milles et un secret

De longs itinéraires de randonnée grimpent jusqu’à de spectaculaires formations calcaires. Sur les 9 pistes que compte le parc, 8 suivent le même itinéraire pendant les cinq premiers kilomètres (le long de la rivière Klong Sok).
Longeant le Klong Sok, principal cours d’eau, des chemins traversent d’immenses bosquets de bambou et l’épaisse forêt tropicale. De grands mammifères ( dont les éléphants et les léopards) s’y promènent en toute liberté et en toute discrétion; tandis que les cobras et les scorpions font de fréquentes apparitions. On y trouve plus de 300 espèces d’oiseaux et 38 variétés de chauve-souris.
A 2.5km des bureaux du parc, la cascade de Wing Hin « cascade du rocher » plonge d’une hauteur de 20m vers d’immenses roches polies sous l’effet de ce jet d’eau continu. Plus loin, à 3km, vous découvrirez Tang Nam, une gorge creusée par le Klong Sok, qui abrite un profond bassin d’eau cristalline. La cascade Ton Gloy est certainement l’une des plus belles cascades du parc mais elle s’avère être difficile à atteindre. Ses eaux déversent dans un bassin limpide, prisonnier de la jungle. Au sommet, de grandes dalles rocheuses offrent un point de vue panoramique sur le parc.
La 9ème piste est un sentier de 4km qui commence derrière le restaurant du parc, traversant de hautes haies de bambou et croisant à plusieurs reprises le cours d’eau de la Bang Laen, avant de rejoindre le pied des cascades de Sip Et Chan dont les eaux franchissent onze ressauts avant de se déverser dans un vaste bassin.

Petit conseil du guide : N’hésitez pas à piquer une tête dans eau claire et découvrez la nage au milieu de centaines de carpes.

A 64km de l’entrée du parc, je trouve le principal attrait de Khao Sok: le lac de barrage de Chieo Lan. Créé en 1982 sur la Pasaeng, plus d’une centaine de monolithes calcaires dépassent de cette étendue d’eau, créant un décor indescriptible…en particulier le matin, à l’heure où ces îles étranges, éclairées par le soleil, sont encore noyées dans la brume.
Les sommets calcaires entourant le lac abritent de multiples grottes. Le site de Tham Nam Thalu renferme des cours d’eau souterrains, d’étonnantes formations rocheuses, stalactites et stalagmites. Dans les années 1970, les rebelles communistes se réfugièrent dans la grotte Tham Si Ru où convergent 4 passages souterrains. En haut, à flanc de falaise, on aperçoit l’entrée de la grotte de Tham Khang Dao, où nichent des milliers de chauves-souris.

Comment se rendre a Khao sok ?

Le mieux est de prendre une excursion toute organisée auprès de votre hôtel. Sinon, des minibus pour Surat Thani (250Bahts, 1 heure), Krabi (300 Bahts, 2 heures) et quelques autres destinations partent du parc tout les jours.

Où se loger?

Le parc propose quelques hébergements mais la plupart des visiteurs préfèrent séjourner dans les pensions voisines.

  • Tree Tops Jungle Guesthouse. Logement arboricoles, appartements aménagés dans des grottes ou des maisons flottantes. Contact: Vieng Travel à Bangkok 02-280-3537 ou Greenwood Travel Phuket 07-633-1018.
  • Art’s riverview jungle lodge. Tapie dans la jungle au milieu des singes. Bungalows simples et spacieux, avec vu sur la rivière. Contact: 08-6470-3234 / www.krabidir.com.
  •  Jungle huts. Huttes basiques dans une forêt d’arbres fruitiers, prés de la rivière ou sur pilotis, reliées par des passerrelles. Contact: 07-739-5160/www.khao-sok-junglehuts.com

Conseils de notre guide :

  • Bureau du parc: 07-739-5025 / www.khaosok.com. Tarif entrée du parc environ 200 Bahts.
  • La meilleure période pour explorer ces sentiers et traverser les cours d’eau se situe entre décembre et avril, à la saison sèche.Mais pour découvrir les cascades dans toute leur splendeur et avoir quelque chance d’observer les singes, gibbons, gaurs et bantengs (2 espèces de boeufs), sangliers, éléphants et ours, tous présent dans le parc, mieux vaut choisir la fin de la saison des pluies, d’août à octobre.
  • Renseignez vous auprès des gardiens du parc ou des pensions situées à proximité de l’entrée, sur les possibilités d’excursions plus longues, notamment à dos d’éléphant et de poney, ou de descentes en rafting.
  • Malgré votre envie de vous promener seul dans ce parc, nous vous conseillons de vous joindre à l’une des excursions d’une demi-journée car des guides expérimentés vous aideront à repérer des plantes rares ou des traces animales qu’un oeil non exercé aurait négligées.
  • Pour les excursions, prévoyez le répulsif et des vêtements qui protègent des sangsues.
  • Après une longue marche, asseyez vous au bord de la rivière et écoutez la symphonie de la jungle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *