densité de circulation a bangkok

Publiée le 28 septembre 2016 Par Emilie de info-thailande.fr

Les transports à Bangkok : conseils pour gagner du temps

La capitale Bangkok est connue pour son terrible trafic, voici quelques conseils pour ne pas passer sa journée à s’agacer dans les transports lors d’une visite dans cette ville.

Le BTS ou tramway : deux axes principaux

Un des moyens les plus pratiques et rapides pour se déplacer dans cette ville la plus embouteillée du monde (fierté nationale) est le BTS. C’est une sorte de tramway qui circule entre les deux voies, sur un genre de viaduc surélevé.
Il y a deux axes majeurs :

  • Celui qui suit la grande artère appelée Sukhumvit : c’est la sukhumvit line qui va de Mo Chit dans le nord à Bearing au sud est de la ville.
  • La seconde ligne est celle de Silom qui part du centre (National Stadium) pour rejoindre l’extrême ouest (Bang Wa). Ces deux lignes se rejoignent à Siam où il est possible de faire le changement.

Le métro ou MTR

En sous-terrain le MTR est le métro de Bangkok. Mais contrairement à nos grandes villes européennes, le métro bangkokois ne compte qu’une seule ligne à son actif, très utile pour rejoindre China Town (station Hua Lamphong). Comme pour le BTS, le voyage se paye à la distance parcourue, mais ici pas de ticket papier, plutôt un jeton comme au casino (entre 15 et 52 bahts).

Le Chao Praya Express Boat

C’est l’un des moyens de transports que nous connaissons le moins en Europe. Pourtant, le bateau se révèle être un véritable allié pour visiter la ville : il se déplace sur le Chao Praya – le fleuve logé à l’ouest de Bangkok – est plus qu’abordable (14 ou 19 bahts le trajet) et permet d’éviter les bouchons et une partie de la pollution. Il suffit de repérer le ponton que l’on souhaite rejoindre et ainsi, il est possible de rallier la plupart des temples et palais ouverts aux touristes.

Les transports routiers : à éviter

Si le taxi comme le bus sont très peu chers, ils sont à rapporter à la densité de la circulation thaïlandaise. Ainsi il n’est pas rare de passer quelques heures dans les embouteillages pour un trajet qui aurait pu être parcouru… à pieds.
La mototaxi est un bon compris mais attention, très dangereuse, à n’utiliser qu’en véritable urgence !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *