Publiée le 19 mars 2017 Par Charlotte

Aperçu de trois desserts thaïlandais

La cuisine thaïlandaise est riche de saveurs et de goûts doux, souvent sucrés. Les desserts locaux sont à d’ailleurs à se damner, dur de s’en passer au retour de vacances en Thaïlande. Il existe de nombreuses variétés de desserts de rue mais voici déjà un petit aperçu de trois d’entre eux.

Mango Sticky Rice

mango_sticy_riceLe Mango sticky rice est sans doute le plus connu des desserts thaïlandais, et ce partout dans le monde. La mangue est l’un des fruits les plus répandus dans tout le pays, cependant on la trouve généralement verte.
C’est en effet la mangue verte qui est utilisée pour la majorité des préparations de la cuisine thaïlandaise : la fameuse salade de mangue en est un exemple. Ce fruit, vert donc, est plus acide, plus croquant que la mangue jaune et bien mûre qui est utilisée pour le Mango sticky rice. Cela en fait un plat de fête même car la mangue jaune est ici bien plus onéreuse que la mangue verte. Avec du riz collant et plongé dans du lait de coco, ce dessert des plus nourrissants est aussi le plus apprécié de tous.

Les Kanom Krog ou kanom bueng

khanom_krok_-_thailandCes kanom krog sont en fait un style de petites crêpes croquantes, faisant penser parfois à des tacos sucrés. C’est une des emblèmes de la cuisine de rue en Thaïlande. Parmi les petits stands que l’on trouve sur les différents trottoirs, on peut être sur de trouver un stand de kanom krog.
Ces petites crêpes sont farcies de différentes garnitures : pomme de terre, patate douce, fines herbes…

La kanom bueng diffère par ses petits filaments et sa crème très sucrée que l’on trouve à l’intérieur. Attention, ces deux desserts étant faits à la minute, il est important de les consommer immédiatement pour apprécier tous leurs aromes et leur croquant !

Gâteaux de riz

gateau-riz-thailandaisLes gâteaux de riz thaïlandais se trouvent, eux aussi, facilement dans la rue, les vendeurs sont en général spécialisés dans leur fabrication. Ils ressemblent à des petits loukoums ou guimauves. Coupés en petits cubes il est possible d’essayer plusieurs saveurs, sachant que la plus connue et plus traditionnelle est la noix de coco, appelé le « Khao neow moon ».

C’est un dessert plutôt lourd et très sucré, ce qui explique sa découpe en petites portions. Mais avec un thé thaïlandais (au lait) c’est un combo parfait pour une petite pause goûter.

Poursuivez la lecture en lisant quelques règles concernant la nourriture en thailande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *